Posts à l'affiche

L’amour de soi: s’aimer pour aimer les autres

Lorsqu’on pense à l’amour, on a tout de suite à l’esprit ce sentiment intense que l’on ressent pour les autres, ses enfants, sa famille, ses amis… Attendez une seconde… Il ne manquerait pas quelqu’un à l’appel? Mais si vous savez, la personne la plus proche de vous, celle que vous voyez tous les matins dans votre salle de bains… Oui, je parle bien de vous.


S’aimer soi-même ne va pas forcément de soi. Il existe une sorte de tabou, de biais cognitif selon lequel s’aimer soi serait du pur narcissisme, presque un péché. Et pourtant, l’image que nous avons de nous-même et son acceptation pose les fondations de notre regard sur les autres. Si l’on ne s’aime pas, il est très difficile d’aimer les autres. Avouez que ce n’est pas vraiment la définition du narcissisme n’est-ce pas?





L’amour de soi ou se reconnaître une certaine valeur


Les dictionnaires de psychologie définissent l’amour de soi par un ensemble d’attitudes : se reconnaître une certaine valeur, se ménager, protéger son territoire intime, sa santé physique et psychique, connaître ses intérêts réels. En résumé, s’aimer soi revient à être une maman pour soi-même.


Et comme une maman avec ses enfants, il ne s’agit pas non plus de tomber dans une sorte d’angélisme ou de naïveté. Nos enfants, nous les aimons mais nous sommes aussi capables de les remettre dans le droit chemin quand c’est nécessaire et de voir leurs défauts. C’est la même chose avec soi-même. S’aimer ne veut pas dire se trouver parfait. On peut s’estimer intellectuellement, avoir confiance en soi pour les tâches professionnelles, mais trouver que l’on manque de courage pour affronter certaines situations. L’amour de soi est comme les autres formes d’amour: il ne doit pas être aveugle.


Un étude américaine a montré que les hommes et les femmes ont des critères d’appréciation d’eux-mêmes différents. Les premiers s’aiment à travers leurs réussites, professionnellement ou dans une activité physique, tandis que les secondes ont viscéralement besoin de voir leur entourage reconnaître leurs qualités personnelles. Elles sont donc dépendantes du regard des autres et de leur jugement. Comme je le rappelle dans mon livre, Domptez vos peurs et libérez votre féminin:


“Nous sommes tellement soumis au regard des autres, à leur assentiment, que nous avons tendance à freiner notre énergie de vie de peur d’être jugée et traitée d’égoïste”

L’image de la femme est celle d’une personne bienveillante, ouverte aux autres, qui fait passer ses intérêts après ceux de son entourage. Oser dire le contraire perturbe les biais cognitifs et déstabilise.


Pourquoi est-ce important de s’aimer?


Vous l’aurez compris, s’aimer soi-même ne veut pas dire être égoïste ou tomber en extase à chaque fois que vous passez devant un miroir. S’aimer soi-même veut dire se reconnecter à sa propre nature, se voir telle que nous sommes, apprendre à se connaître. C’est le point de départ nécessaire pour créer et vivre la vie qui vous ressemble. S’aimer soi-même, c’est aussi une étape indispensable. Avant de vous tourner vers les autres et de les aimer de la meilleure façon qui soit : un amour bienveillant et désintéressé.


S’accepter telle qu’on est c’est reconnaître ses qualités mais aussi ses défauts, ses forces et ses faiblesses mais toujours sans jugement.


Vous êtes une femme unique et votre vie est réellement précieuse. SI vous ne vous aimez pas, vous ne pourrez pas apporter votre contribution au monde. Avouez que ça serait très dommage non?


De nombreuses femmes qui ne s’aiment pas recherchent le grand amour pour trouver leur ‘moitié’, la personne qui les fera devenir entières. Attendre que l’autre vous fasse vous sentir belle, qu’il ou elle vous apporte ce qui vous manque est dangereux. Une relation basée sur une demande, sur un manque sera synonyme de pression, d’exigences ou de reproches. L’autre n’en fera sans doute jamais assez. Mais ce n’est pas son rôle!


S’aimer soi-même est donc la garantie de relations amoureuses ou amicales saines et équilibrées. Apprendre à vous accepter comme un être entier vous aidera à avancer dans un rapport à l’autre plus sain.




Comment développer l’amour de soi?


Développer la confiance en soi


Comme nous l’avons vu dans l’article sur la confiance en soi, l’estime de soi et l’amour de soi, il existe des différences entre ces 3 notions même si elles sont étroitement liées. Pour arriver à s’aimer soi-même, il est bon de booster la confiance en soi. Un bon exercice consiste à lister ses qualités, ses réussites. L’amour de soi, c’est cette capacité à s’accorder la confiance que l’on mérite au quotidien, à reconnaître sa valeur et à croire en son potentiel.


Gardez cette liste précieusement, complétez-la dès que vous avez acquis une nouvelle victoire, même minime. Ainsi, lorsqu’une pensée négative traversera votre esprit, vous pourrez revenir à cette liste pour vous rendre compte que certes vous n’avez peut-être pas réussi ce jour-là mais que cela n’efface en rien tout le reste.


Et surtout, surtout, s’il vous plait, ne minimisez pas vos réussites ni vos qualités! Très-trop-souvent, nous les femmes invalidons ce que nous faisons. Et pour cela, nous avons 2 amis: mais et petit.


“Oui j’ai réussi mais c’était facile, n’importe qui y serait arrivé”

“Oui j’ai réussi mais j’ai eu de la chance”

“Je travaille sur un petit projet”

“Je viens de créer une petite entreprise mais je ne sais pas si je vais y arriver”


Je m’arrête là, je pense que vous avez compris l’idée et que vous vous êtes sans doute reconnue… Par ce procédé, nous alimentons la spirale infernale, celle dans laquelle nous sommes enfermées depuis des millénaires. Nous nous dénigrons et nous enchaînons dans une posture de victime.


Promettez-moi qu’à partir de tout de suite, oui là maintenant, si vous vous entendez dire ‘mais’ ou ‘petit’, vous allez reformuler votre phrase en enlevant ces 2 ennemis, d’accord? Merci.


Passer à l’action


Je vous l’ai dit: s’aimer soi-même c’est reconnaître ses qualités et ses défauts. Nous venons de parler de vos forces, il nous faut maintenant aborder vos faiblesses. Ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer!


Comme pour vos réussites, il est temps de lister vos échecs, vos défauts. Pensez à ce que vous vous reprochez, ce que vous n’aimez pas chez vous. C’est un mauvais moment à passer mais le meilleur reste à venir.


À présent, regardez chaque élément de cette liste et demandez-vous sur quoi vous pouvez ou devriez agir. Qu’est-ce qui est handicapant dans votre vie? Quelles petites actions, quels petits pas pourriez-vous entreprendre pour améliorer telle ou telle chose?


Attention, il ne s’agit pas d’auto-flagellation. Si vous sentez que cet exercice se transforme en auto-lynchage, arrêtez tout! Vous y reviendrez plus tard. Rappelez-vous, la clé pour s’aimer soi-même est l’indulgence.


De plus, comme le disait très justement Nelson Mandela

‘je n’échoue jamais. Soit je gagne, soit j’apprends’

Essayez de célébrer vos échecs en les transformant en leçons sur la vie et surtout sur vous-même. Que vous ont-ils permis d’apprendre? Qu’avez-vous pu changer ou améliorer dans votre vie grâce à eux? Tout le monde échoue, la différence est ce que l’on fait de ses échecs.


Se faire aider


Si vous sentez que mes conseils sont difficiles à appliquer dans votre quotidien, c’est peut-être le signe qu’il vous faut de l’aide. Le reconnaître est un signe de courage, bravo! C’est pour cela que j’ai créé l’Académie du Féminin qui est à la fois un réseau, une plateforme et une communauté. Je propose des conférences, des ateliers pour que chacune puisse acquérir des outils et des ressources pour s’accomplir.


Rejoignez ma communauté et les 10 000 femmes qui reçoivent chaque semaine mes conseils assortis d'une bonne dose d'inspiration :

cliquez ici : Je m'abonne


Suivez-moi sur les réseaux :

Groupe Facebook"Fière d'être qui je suis"

ou Instagram@catherineoberle

A très vite,


Catherine Oberlé

Fondatrice de l'Académie du Féminin

Auteure de "Domptez vos peurs et libérez votre Féminin"

Ma passion depuis toujours est de repousser les limites et de faire sauter les tabous.

Avec l'Académie du Féminin j'invite les femmes à reprendre leur pouvoir et à oser être fière d'elles.

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

®AcademieDuFéminin, copyright 2020

Fait avec amour, audace et liberté ♡

On se suit ? 

Politique de confidentialité

  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  • Instagram