Posts à l'affiche

Comment lâcher vos peurs et connecter votre puissance

#lachervospeurs #sépanouir #puissancefeminine


“Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer”

Paulo Coelho


La peur est une émotion issue de notre cerveau reptilien qui s’exprime en réaction à des situations qui pourraient potentiellement nous mettre en danger de mort.

Il est important d'apprendre à l’écouter pour comprendre son langage, ses origines, pour pouvoir agir dessus, et ainsi apprendre à la dompter pour ne pas passer à côté de sa vie et ne pas répéter sans cesse les mêmes erreurs.


Comment agit la peur ?


Quand la peur prend les commandes il y a 3 réactions possible face à une situation - on les appelle les 3 F

- Figer : c’est une réaction incontrôlable qui nous fige, nous paralyse, nous perdons nos moyens et n’arrivons plus à réagir tel le lapin pris dans les feux de la voiture. Cela peut être salutaire dans le monde animal, pour essayer de passer inaperçu mais

- Fuir : la fuite est une réaction saine pour se mettre hors de danger. Dans certains cas elle est nécessaire, mais pas toujours, car elle peut nous empêcher d’accéder à ce que nous désirons vraiment.

- Foncer - attaquer : c’est notre cerveau reptilien qui est activé. Il est programmé pour nous aider à nous défendre, nous allons attaquer

Sans avoir le temps de réfléchir, c’est une réaction qui peut nous mettre parfois dans des situations délicates.


Lorsque nous nous retrouvons dans une situation anxiogène et que nous nous sentons en danger nos peurs sont activées, et c’est normal, la peur est un messager de notre cerveau pour nous aider à survivre.


Lorsque c’est le cas, il est intéressant de repérer à quel stade nous nous situons et quelle est notre réaction primaire :

Figer – Fuir – Foncer



Très souvent le messager s’enclenche face à une situation déjà expérimentée durant laquelle quelque chose s’est mal passé, une mauvaise expérience durant laquelle nous avons été blessée physiquement ou psychologiquement ou face à une situation totalement inconnue.

Si la situation est pressentie comme connue mais s’étant mal passée, nous aurons tendance à vouloir fuir.

Si la situation a été particulièrement traumatisante, il est possible que nous figions.

Si une situation passé a généré de la colère que nous n’avons pas pu exprimer jusque là il est possible que nous évacuons cette colère de manière disproportionnée et que cela engendre de la violence.


Si la situation est totalement inconnue, elle est donc considérée comme potentiellement dangereuse par notre cerveau qui risque de se mettre au rouge pour nous éviter des situations difficiles à gérer.


C’est un bon gardien mais à qui il faut donner les bonnes consignes.


A lire également : Comment dépasser la peur du changement

Aujourd’hui nous n’avons plus à faire face aux mêmes dangers qu’avant, il ne s’agit plus de défendre nos vies tous les jours, la peur s’est déplacée, elle touche toutes les sphères de notre vie.

C’est la peur de l’autre, la peur de la maladie, la peur de prendre la parole en public, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de ne pas plaire, de ne pas être assez compétente…tant de peurs qui viennent polluer notre quotidien et nous empêcher de nous épanouir et de profiter de l’instant présent.



L’objectif d’un travail sur soi est d’arriver à dompter ses peurs pour ne plus être agit par elles. Ne plus être en réaction incontrôlée mais en action juste.

Mettre cette énergie au service de la vie et non l’inverse.



Il est normal d’avoir peur, le contraire serait anormal et c’est plutôt sain car c’est aussi ce qui nous rend vivant.


Lorsqu’une peur est activée, allez la questionner, voir ce qu’elle a à vous dire. Est ce un message de prévention, ou d’inaction.

Est ce la part de vous qui a tendance à figer, ou celle qui a tendance à fuir pour ne pas avoir à face aux difficultés ?


Comme décrit plus haut, les peurs sont souvent issues de notre imaginaire ou de situations vécues dans le passé. Pour les dépasser aujourd’hui, il est important de revenir dans le présent, dans l’ici et maintenant.

De prendre contact avec son corps et avec ma réalité d’aujourd’hui.


Et de se questionner : cette peur a-t-elle une raison valable d’être là ?


Si oui, pourquoi et qu’est ce que je peux faire pour avancer en tenant compte de son message ? N’oublions pas que les peurs sont là pour nous mettre en garde d’un danger – il s’agit donc d’en tenir compte sans la laisser nous barrer la route.

Si non, pourquoi je n’avance pas ? Y a-t-il une autre raison ?



Quelles solutions pour dompter nos peurs :


Pour en revenir au changement et à l’inconnu, il est bon de savoir que le changement est anxiogène par principe et que notre cerveau ne l’aime pas. Il faut donc réussir à rassurer cette part de nous qui est en alerte.

Y aller doucement, pour ne pas déclencher nos peurs de manière irrationnelle.


C’est pourquoi je propose toujours aux personnes que j’accompagne de pratiquer la stratégie des petits pas.

Y aller doucement pour que notre cerveau ait le temps de s’habituer et ne se mette pas en alerte.

Arriver à contourner la zone rouge de notre cerveau pour à un moment donner se dire : tu vois je l’ai fait et ça s’est bien passé ! Ainsi nous créons de nouveaux circuits neuronaux qui pourront être emprunté à nouveaux et ainsi créer une nouvelle façon de vivre.


“L’homme qui déplace une montagne commence par déplacer les petites pierres.”

Confucius



Ceux qui n’ont pas peur sont dans une forme de toute puissance.

La peur nous rend humble et humain, elle nous met aussi en garde contre les dangers qui nous entourent.


Mais attention car les peurs déforment la réalité et nous coupe de la relation.




Quelles solutions pour ne pas céder à la peur ?


Il y a deux réponses à la peur :

Le courage et l’amour (de soi et des autres)

C’est en vous connectant à ces deux énergies que vous trouverez la force nécessaire pour agir face à vos peurs et être dans une saine agressivité qui vous permettra de vous positionner dans votre puissance de femme, d’être dans une action juste et d’Oser être vous-même sans vous renier.



Si cet article vous a plu, pensez à le partager sur vos réseaux sociaux ou à vos amis-ies.


Et si vous avez besoin d’être soutenue dans votre démarche de développement personnel, inscrivez-vous dès maintenant pour participer au prochain départ du programme « Leadeuse de ma vie ».




Catherine Oberlé

Psy/Coach/Conférencière

Fondatrice de l’Académie du Féminin

Auteure de "Domptez vos peurs et libérez votre féminin"

Catherine Oberlé


Révélatrice de talents et développeuse de carrière et de business pour les femmes audacieuses, authentiques et spirituelles.





Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square